Poèmes et textes d'élèves

Les espaces de l'espoir.

Publié le mercredi 14 mai 2014 17:36 - Mis à jour le mardi 20 mai 2014 12:28

Les espaces du sommeil

Les espaces de l'espoir

Dans la nuit il y a naturellement les sept merveilles du monde et la grandeur et le tragique et le charme.

Les forêts s'y heurtent confusément avec des créatures de légende cachées dans les fourrés.

Il y a toi.

Dans la nuit il y a le pas du promeneur et celui de l'assassin et celui du sergent de ville et la lumière du réverbère et celle de la lanterne du chiffonnier.

Il y a toi.

Un air de piano, un éclat de voix.

Une porte claque. Une horloge.

Et pas seulement les êtres et les choses et les bruits matériels.

Mais encore moi qui me poursuis ou sans cesse me dépasse.

Il y a toi l'immolée, toi que j'attends. .

Robert Desnos

Dans le ciel il y a naturellement cette infinité de constellations et l'immensité et la beauté et l'étrange.

Les roches s'y heurtent confusément avec des êtres inconnus cachés dans les vallées.

Il y a lui.

Dans le ciel il y a la danse de cette lueur et celle de l'étincelante et celle du voeu qui fuse et le flou du soir et celui de l'aurore.

Il y a lui.

Un souffle d'air, un bruit de vent.

Un rideau se baisse. Une cloche.

Et pas seulement les pluies et les vents et les bruits réels.

Mais encore moi qui m'abandonne et sans cesse m'échappe.

Il y a lui le rêveur, lui que j'attends.

Sandra Meloni

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe