Poèmes et textes d'élèves

Mes premiers amours anéantis

Publié le vendredi 9 mai 2014 14:03 - Mis à jour le samedi 10 mai 2014 10:05

Mes premiers amours anéantis

Caroline, douce fée de la nuit

quand je t'ai vue je suis tombé sur ton charme et cela m'a réjoui

Je n'osais pas te l'avouer

De peur de me faire rejeter

 

Un jour, je me suis lancé

Malheureusement mon cauchemar s'est réalisé

Au premier coup d’œil qu'elle m'a jeté

J'ai vu la suite arriver : elle m'a rejeté !

 

Oh amour maudit, je suis défunt

L'amour en moi ne croît point

Oh amour maudit, détruit

Pour moi l'amour n'est pas fini

 

Oh Constance, tu me portes chance

Quand je suis avec toi, les astres en pleurent et les autres en meurent

Malheureusement en vieillissant

Tu commenceras à me renier puis pour m'achever tu m'auras rejeté.

 

Oh amour maudit, je suis défunt

L'amour en moi ne croit point

Oh amour maudit, détruit

Pour moi l'amour n'est pas fini

 

Oh Estelle, tu es si belle

La première fois que je t'ai vue tu papotais au soleil

Malheureusement je ne te plaisais pas

Mais elle proposa qu'amis seulement on sera !

 

Oh amour maudit, tu ris de mes échecs amoureux

Et tu veux que j'aie confiance en toi pour former un couple heureux

Oh amour maudit, détruit

A présent en toi, je ne crois pas

 

Mais je sais qu'un jour l'amour rêvé apparaîtra

Et que cet amour ne me rejettera pas !

 

Lionel Kolodziej

Poème écrit après l'étude de Sept parcelles de Lubéron de René Char

Pièces jointes
Aucune pièce jointe