Les Fausses Gorgones

N'ayez pas peur !

Par CLEMENCE COGET, publié le jeudi 19 janvier 2017 11:06 - Mis à jour le vendredi 20 janvier 2017 11:12

On entend beaucoup de choses sur l'enseignement du latin et du grec ; comme Persée, apprenez à arracher la tête des Gorgones pétrifiantes !

FAUX !!!!

Bien sûr, grâce au latin et au grec, vous découvrirez et apprendrez à traduire des textes authentiques fascinants et fondateurs (L'Enéïde, L'Odyssée, les poèmes de Catulle ou de Sappho, ...). Mais les cours alternent traduction, commentaire, analyse d’images (extraits de film, peintures, sculptures, bandes dessinées, ...), exposés, découverte de la langue, recherches et activités numériques dans une de nos salles informatiques. Vous participerez à des sorties enrichissantes et vivantes, des projets originaux.

 

 

 

 

 

FAUX !!!

Il y a du travail personnel mais l'essentiel se fait en classe et les programmes complètent ceux des autres disciplines (histoire, français, philosophie...). Les résultats obtenus sont généralement motivants, pendant l'année comme aux examens.

 

 

 

 

D'autres rumeurs ?

Vous avez peut-être aussi entendu celles ci...

C'est dommage, il n'y a plus de grec à Queneau" : FAUX !

Quelques latinistes et hellénistes en rallye antiqueBien au contraire, les langues anciennes s'y portent très bien. Le lycée est l'un des rares dans l'académie à pouvoir proposer du grec en plus du latin, dans un cours spécifique, dans le cadre horaire maximal et dans des conditions optimales. Profitez de cette chance !

 

"Je ne peux pas faire euro et latin " : FAUX !

 Les options latin et grec sont compatibles avec les sections européennes.

Il est par ailleurs possible de choisir le latin ou le grec en enseignement d’exploration, ce qui vous permet de choisir une autre option facultative, et le choix est riche au lycée Queneau.

"Ça ne sert à rien, je veux aller en S" : FAUX !

L'enseignement du latin et celui du grec sont évidemment précieux pour les études littéraires mais les programmes abordent aussi bien l'histoire des sciences et les découvertes archéologiques que la littérature patrimoniale. la majorité de nos latinistes sont d'ailleurs des scientifiques, qui pourront continuer le latin en classe prépa ou en fac de médecine s'ils le désirent. 

" Je suis mauvais en traduction, et le latin va me pénaliser au bac" : FAUX !

Seuls les points au-dessus de la moyenne comptent, et ils sont, de plus, multipliés par trois lorsqu'on choisit le latin ou le grec en première option facultative (ils sont multipliés par 2 dans les autres options facultatives). L'épreuve, orale, porte sur une douzaine de textes étudiés dans l'année. 

 

 

Vous avez encore des inquiétudes ?

Laissez un commentaire sur l'un des sites de langues anciennes proposés cette année aux élèves :

celui de latin de première par exemple, ou encore le site des hellénistes de première et terminale.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe